Présentation

En mai 2020, Les Forces Musicales et le Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI) se sont rapprochées afin d’élaborer un programme commun d’études et de recherche scientifique afin de préconiser des protocoles sanitaires pour les pratiques instrumentales et vocales, avec le soutien du Ministère de la Culture (DGCA), de la Fondation Bettencourt Schueller et d’Audiens.

 

Ce programme a permis :

– d’assurer une veille sur les études nationales et internationales liées aux instruments de musique, à l’enseignement et à la pratique collective de la musique ;

– de développer des études complémentaires sur des sujets peu ou pas couverts : problématique des aérosols, utilisation des masques ;

-de mettre en place des protocoles de désinfection pour les professionnels et les utilisateurs des instruments de musique

-de mettre en place des protocoles sanitaires fiables pour la plupart des pratiques collectives : orchestres, opéras, choeurs comme d’enseignement : conservatoires.

 

Des résultats positifs ou encourageants ont été obtenus :

-succès public des fiches sur la désinfection des instruments : 34 000 téléchargements sur le site ;

-succès de l’aide à la reprise de l’activité des orchestres, des choeurs et des opéras en mai, juin et juillet 2020 ;

-succès du protocole sanitaire des orchestres : maintien de l’activité musicale en effectif important sans développement de cluster, y compris en période de forte circulation du virus ;

contrôle du développement des clusters dans les choeurs en octobre 2020 (mise à jour rapide des protocoles). 

 

L’axe 3 du projet PIV, développé sur le premier semestre 2021 répondra aux enjeux suivants

-suivi sanitaire des opéras, orchestres, choeurs et conservatoires et évolution des protocoles :

  • suivi de l’impact de l’arrivée des variants
  • suivi de la généralisation des masques spécifiques à la pratique chorale et lyrique ;
  • intégration des tests maintenant très disponibles dans les protocoles sanitaires ; 
  • fiabilisation des protocoles des choeurs et des opéras.

mise à jour accélérée des protocoles sanitaires aussi bien en période de vague mais aussi en période de baisse de l’épidémie ;

-veille et analyse des études nationales et internationales sur la problématique de l’accueil du public et de la réouverture des salles.